Wild Adapter


 

Le premier mot :

Le premier mot auquel je pense quand on me dit « Wild Adapter » : Chaton
Le premier mot auquel Martine pense quand on lui dit « Wild Adapter » :
bête (dans le sens d'animal)... on est sur la même longueur d'onde !

 

Résumé concis et rapide :
 

L'histoire débute lorsque l'un des héros : Makoto Kubota, entre dans un gang. Nous découvrons rapidement que rien n'arrête ce jeune homme d'une vingtaine d'année. L'un de ses premiers acte au sein de cette bande est de tuer l'ancien "sous chef" et il explique à quelqu'un qui trouve qu'il a "des tripes" que c'était lui ou l'autre et qu'il a toujours préféré se choisir lui. Bref, un personnage très sympathique au premier abord (je suis bien sûre ironique à 100 %). En même temps, loin de cela, un jeune homme fuit. Ce qu'il fuit, il n'en sait rien, mais il doit fuir.

Avant d'aller plus loin, je dois dire que le premier volume est sans aucun doute le moins intéressant, mais il a la qualité de bien poser l'intrigue sans aller trop vite. Mais je dirais tout de même que l'histoire débute réellement à la fin du volume 1, lorsque Kubota récupère un "chat" perdu, à savoir : le jeune homme qui fuyait.

Appelé Tokitô par Kubota, ce dernier a une main animale alors que le reste de son corps est tout à fait normal. Il semblerait donc qu'il ait lui aussi été victime du Wild Adapter (aussi appelé WA). Il s'agit d'une nouvelle drogue aillant des effets dévastateurs (comme toutes les drogues, me direz-vous) et jamais vus. En effet, les consommateurs de cette substance se recouvrent de poils, deviennent animal et finissent par mourir. Les deux jeunes hommes cherchent donc à découvrir le "secret" de ce produit. Si Kubota s'y intéressait déjà avant, à présent qu'il connaît Tokitô, il veut trouver ce que c'est afin de sauver Tokitô. En effet, même si le jeune homme cherche à le cacher, sa main animal le fait régulièrement souffrir.

Plus nous avançons dans l'histoire, et plus Kubota, qui n'aimait pas les humains et semblait entièrement mort à l'intérieur, s'humanise.

Tokitô, d'une nature naïve et gentille a une très bonne influence sur Kubota (ceci étant dit, ça n'empêche pas Tokitô de se battre quand il le faut.).


Les persos :
 

Tokitô : garçon sympathique et naïf, il réagit parfois comme un enfant. Sa main animale, qu'il couvre avec un gant, prouve qu'il a été en contact avec le wild adapter. Il ignore qui il est et d'où il vient. Le prénom qu'il porte lui a d'ailleurs été donné par Kubota. Très attaché à ce dernier, Tokitô se montre parfois très jaloux et n'aime pas réaliser qu'il ne connaît quasiment rien de la vie de son colocataire.

Kubota : Avant de connaître Tokitô, c'était un jeune homme qui ne s'intéressait à rien et qui n'aimait personne. Il disait lui-même ne pas aimer les humains et leur préférer les animaux. Ce fut certainement l'aspect un peu sauvage de Tokitô qui le poussa à s'attacher ainsi à son nouvel ami. Puis, petit à petit, Kubota commença à changer et à s'humaniser. Si au début de l'histoire il est capable de tuer sans broncher, depuis sa rencontre avec Tokitô, il s'est nettement calmé.

Relation entre Tokitô et Kubota : difficile de décrire leur relation. Ils comptent l'un sur l'autre et ne le cachent pas. Cependant, plus l'histoire avance et plus on réalise que Tokitô semble vital au faible équilibre de Kubota. Ayant parfois une relation ambiguë, il semblerait pourtant que Tokitô ne se rende pas vraiment compte que leurs gestes peuvent parfois être équivoques. 

 

Komiya : Jeune homme apparaissant uniquement dans le premier volume et au destin tragique, il n'en reste pas moins l'une des personnes qui commencera à faire changer Kubota. Faisant partie des sous-fifres du clan dans lequel Kubota entre au tout début de l'histoire, Komiya est tout d'abord intrigué puis finit par "tomber sous le charme" de son nouveau supérieur. Pour aider sa mère (une prostitué toxico), il mettra le doigt dans une histoire qui le dépasse et y perdra la vie. Cependant, avant de mourir, il dira à Kubota "nous sommes vivants"... Cet événement touchera Kubota et il quittera le clan dans lequel il était. Komiya était sans doute le premier ami qu'il s'était fait.

Relation entre Komiya et Kubota : sans doute peut-on qualifier leur relation d'amour à sens unique dans le sens Komiya aime Kubota. Mais, à la fin du volume, on peut penser que Kubota avait tout de même, au moins un peu, d'affection pour Komiya.

 

Kasai : oncle de Kubota, il appartient au force de l'ordre. S'entendant bien avec Tokitô, il aidera beaucoup les deux garçons dans leur quête de la vérité sur le WA.

Relation entre Kasai et Kubota : une relation oncle/neveux qui se précise au fil de l'histoire. Au début, Kubota semblait se méfier même de son oncle, mais ce n'est plus le cas.

Relation entre Kasai et Tokitô : relation oncle/neveux ici aussi, mais dans un autre registre, parce que Tokitô ne semble pas vouloir "se servir" de l'homme.

 

Saori : Apparaissant dans le deuxième volume, c'est à travers son regard qu'on découvre les deux héros de l'histoire. Personnage sympathique, elle tombe dans une histoire qui la dépasse.

Relation entre Saori et Kubota & Tokitô : elle entre dans leur intimité et si au début Tokitô ne supporte pas cela, il va tout de même s'attacher à la jeune femme et la protéger. (Kubota... difficile de savoir ce qu'il pense vraiment d'elle).

 

 

Mes moments/scènes préféré(e)s :


 

* Déjà, je n'ai quasiment aucun moment préféré dans le premier volume... voilà au moins un vol rapidement expédié. lol Mais j'aime quand même le moment où Kubota récupère Tokitô... pas parce que c'est super ou intense comme moment, mais parce que ça nous laisse envisager une suite plus intéressante que le volume en lui-même (désolée, je n'ai pas beaucoup accroché avec ce tome).

* Un peu avant, quand Komiya meurt (non, je n'aime pas sa mort !), il dit à Kubota quelque chose du genre : "tu n'appartiens pas à ce monde", "je ne veux pas que tu meurs comme moi... comme un chien", "je veux que tu vives !". Ce moment est très fort, d'autant plus qu'ils sont tous les deux sous la pluies, et on ignore si Kubota pleure... ou si ce sont les marques de pluies qui donnent cet effet... ;_;

(Volume 1 très vite expédié, comme vous pouvez le constater. lol)

* J'aime beaucoup le moment où Kubota aide une jeune femme (Saori) en disant qu'il n'a pas voulu l'aider. C'est amusant... ce garçon est vraiment étrange.

* Le moment après, où il ramène Saori chez lui. Tokitô n'apprécie pas DU TOUT d'avoir une "intruse" chez eux. Il est mimi tout plein à être jaloux (mais il ne se rend même pas compte qu'il est jaloux ! Trop chou !).

* Quand on se rend compte que Tokitô ne sait rien du tout de la vie... trop mignon !

* J'aime beaucoup lorsque Tokitô et Kubota vont voir Kô. On voit vraiment bien que Tokitô n'est vraiment à l'aise qu'avec Kubota et qu'il a besoin de lui.

* Tout le moment où Saori est à l'hôpital. Tokitô, qui s'est endormi sur l'épaule de Kubota fait un cauchemars et lorsqu'il se réveille, il est apaisé par la simple présence de son ami qui lui sert la main. Ensuite, quand Tokitô raconte qu'il n'a aucun souvenir et qu'il aimerait savoir pourquoi sa main est comme ça. C'est vraiment un passage très intéressant !

* Quand Saori et Tokitô se font courser un moment après. Tokitô est adorable. Il cherche à protéger sa nouvelle amie et c'est vraiment super !

* Finalement, ils se sont fait enlever tous les deux et Kubota arrive pour les récupérer (enfin... je crois qu'il s'en fout un peu de Saori quand même !) et lorsqu'il entre là où sont les deux autres, il dit : "Ce chat est à moi. Vous pouvez me le rendre ?". J'adoooore ce moment ! Kubota parle bien sûr de Tokitô. La suite est moins intéressante, mais elle nous permet de voir combien Kubota écoute Tokitô, car lorsqu'il veut poursuivre Jun Sekiya (le kidnappeur), Tokitô le retient par le bras et tout de suite, Kubota s'arrête.

* Saori fait une analyse très juste sur Kubota et Tokitô. Elle dit qu'au début, elle pensait que Tokitô dépendait de Kubota, mais qu'en fait, c'est l'inverse ! J'aime beaucoup, parce qu'elle met des mots sur ce qu'on avait compris !

* J'aime énormément le moment où, alors que Tokitô a très mal à sa main droite, Kubota le rejoint dans la salle de bain (mais non ! qu'est-ce que vous imaginez ??? lol). Tokitô est assis dans le bac à douche et Kubota s'adosse contre la porte qui les sépare. On voit bien à ce moment que la présence de l'autre, pour chacun, est nécessaire. C'est très fort comme scène !

* A la fin du volume, Kubota est contacté par Sanada (son ancien chef de gang) sur son portable. Ce dernier lui demande s'il sait quelque chose à propos du wild adapter. Kubota répond qu'il ne sait rien et en même temps, il prend la main de Tokitô (qui est à côté de lui). C'est mignon comme tout. Rien qu'avec ça, on voit que Kubota veut protéger Tokitô (si on avait encore besoin d'une preuve).

Hé ben... j'ai été vachement plus vite avec le premier volume ! lol

Le volume 3 est intéressant, cependant, il y a très peu de scènes que j'aime particulièrement. Mais j'aime quand même :

* Le moment où Tokitô et Kubota s'aperçoivent qu'ils sont sur écoute. Ils font un petit "numéro" pour ceux qui les espionne. Ils font des bruitages trèèèès suggestifs ! D'abord, ça, c'est très drôle, mais quand après on voit qu'ils font ça en étant tranquillement assis sur leur canapé... personnellement, j'étais morte de rire !

* Tous les petits moments dans ce volume où Kubota dit des moitiés de phrases que Tokitô ne comprend pas, mais qui montre encore une fois, son attachement pour "son chat".

* J'aime aussi quand Tokitô pète les plombs (mais comment je parle moi ???) et que Kubota doit le calmer. Mais dur dur à faire en ayant les mains menottées. Il ne trouve donc rien de mieux que de lui mordiller l'oreille. lol

* Et pour finir, le moment que je préfère dans ce volume, c'est vers la fin, lorsque Kubota s'apprête à tirer sur le chef de secte et qu'il s'arrête. Lorsqu'elle lui demande pourquoi il ne la tue pas, il répond quelque chose du genre : "parce que je suis humain". Il a bien changé notre Kubota, par rapport au début !

Haaaa !!!! Le volume 4 ! Je l'aime beaucoup celui-là ! Essayons quand même de faire une sélection ^_^ :

* Le moment où Tokitô entend un message qui ne lui est pas destiné : une femme, Anna, cherche à joindre Kubota. Ce dernier n'étant pas là, Tokitô décide de se rendre au rendez-vous à sa place. Genre, Tokitô est à peine jaloux ! Mais lorsqu'il apprend qu'Anna est la "première femme" (dans le sens que c'est la première personne avec qui il a couché) de Kubota, alors là, ça ne passe plus du tout ! C'est adorable et drôle en même temps ce moment là !

* Quand Kubota comprend qu'il va avoir des ennuis avec la justice (il va être soupçonné de meurtre, mais ce n'est pas lui !), il demande à Tokitô de partir un peu de l'appartement. On a d'un côté Kubota qui veut protéger Tokitô et d'un autre, notre "chaton", qui ne comprend pas et pense que Kubota veut être seul pour voir Anna... ça a l'air rigolo comme ça, mais ça ne l'est pas et c'est triste comme moment... Ca m'a fait beaucoup de peine pour les deux, en lisant.

* Un peu après, Tokitô va voir Anna (qui lui a laissé une carte) et se rend compte qu'elle est prostituée. Je ne suis pas sûre que Tokitô savait que ce genre de chose existait et la repousse lorsqu'elle lui propose une petite "gâterie".

* La suite est très bien. Pour la première fois depuis plus d'un an qu'ils se connaissent, Tokitô va voir Kô (qui connaît très bien Kubota) et lui pose des questions sur Kubota. Tokitô lui explique qu'il ne sait rien du tout sur son passé, ni même sur ce qu'il fait. Kô lui explique alors que s'il ne lui dit rien (à Tokitô), c'est parce qu'il a peur de le perdre. En gros, il lui montre qu'il (Tokitô) est le seul équilibre et la seule chose qui soit vraie dans la vie de Kubota.

* A la fin du volume, après que l'assassin ait été arrêté (grâce à Tokitô et Anna), Kubota est relâché (il avait été arrêté par la police) et Tokitô l'attend devant le poste de police. Il ne dit rien sur ce qui vient de se passer et se contente d'un "j'ai faim", avant qu'ils ne se mettent en route pour rentrer tous les deux. Sur le chemin du retour, il se met à neiger. Tokitô, comme un gosse, se met à dire "il neige, regarde Kubo-chan, il neige". Kubota s'approche alors de lui et pose sa tête sur son épaule. Tokitô lui demande alors "tu as froid ?", ce à quoi Kubota répond "j'avais froid, mais...". Finalement, Tokitô ne cherche pas à approfondir et finit par lui dire "bon retour parmi nous" ('okari').

Et le cinquième volume... haaaa... c'est mon préféré celui-là ! Pourtant, je peux vous dire que quand je l'ai eu la première fois entre les mains, je pensais que je n'aimerai pas. Pourquoi ? Parce qu'en fait, tout ce volume se situe entre le premier et le deuxième. Il s'agit en fait de la rencontre entre Kubota et Tokitô, on ne continue donc pas l'intrigue principale. Et pourtant, une fois qu'on se plonge dedans, on aime !!!!
Je vais avoir beaucoup de mal à vous sélectionner les scènes que je préfère dans ce volume, car je crois bien que je suis fan de toutes les pages ! lol  Je vais donc vous parler de certaines qui sortent un peu du lot, mais je vous le redis, TOUT ce volume est génial !

* Au début, lorsque Kubota vient de récupérer Tokitô, il le déshabille et on se demande bien à quoi il joue... mais en fait, il voulait juste savoir s'il (Tokitô) avait d'autres symptômes du WA à part sa main droite. lol  Mais le plus comique dans l'histoire est sans doute que dans son sommeil, Tokitô attrape Kubota, le fait basculer sur le lit et dort contre lui. C'est mignon et drôle à la fois !

* La première "vrai" rencontre entre Tokitô et Kubota (ben oui, Tokitô était inconscient jusque là). Lorsque Tokitô se réveille, on dirait un animal sauvage apeuré et Kubota le traite comme tel.

* J'aime toute la conversation entre Kubota et Shôta (le petit garçon qui a ramené Tokitô chez Kubota après qu'il se soit enfuit le première fois). Kubota a bien analysé la situation et Shôta, même s'il est un enfant est mis dans le secret. Ce doit d'ailleurs bien être la première fois que Kubota demande un service à quelqu'un !

* Le moment juste après où Shôta "apprivoise" Tokitô. C'est vraiment adorable :)

* La première fois où on voit Tokitô sourire. Qu'est-ce qu'il est choupi ^_^

* La première rencontre entre Tokitô et Kasai... Tokitô est encore un animal sauvage ! Quand on pense qu'après ils vont bien s'entendre... ça fait bizarre !

* La première fois où Tokitô pète les plombs (décidemment, il faut que je revois mes expressions...) parce qu'on l'a appelé "minoru", le nom qui était inscrit sur la gourmette qu'il portait. Shôta est tétanisé mais Kubota, pour le calmer, le prend dans ses bras. Ca calme très vite Tokitô, mais il a quand même cassé le bras gauche de Kubota !

* Juste après, quand Tokitô s'en veut et que Kubota lui dit que ce n'est pas grave. Mais il n'arrive pas à convaincre Tokitô que ce n'est pas grave et ce dernier finit par lui dire qu'il ne supporte pas d'être touché. Kubota lui dit alors : "je ne te toucherai pas. Si tu n'aimes pas ça, je ne te toucherai pas". Finalement, les paroles de Kubota réussissent à convaincre Tokitô et il est décidé que celui-ci va devoir aider son hôte dans les taches ménagères. J'aime vraiment ce moment, car ça montre combien Kubota s'est attaché à Tokitô : il ne veut pas le laisser partir !

* Quand Kubota apprend à Tokitô l'art de la cuisine ! Trop drôle ! Tokitô ne sait rien faire du tout !

* Juste après, d'abord, quand Tokitô appelle Kubota "Kubo-chan" et ensuite, quand on apprend que "Tokito", c'est un nom que Kubota lui a choisit pour pouvoir le nommer. Et avec ça, il peut lui demander tout ce qu'il veut ! Exemple concret du moment : Kubota demande à Tokitô d'aller faire la vaisselle et de s'occuper du linge. Tokitô lui répond alors "tu me prends vraiment pour ta bonne !". Et là, Kubota lui dit simplement "s'il te plait... Tokitô" et voilà, notre "chaton" va gentiment faire ce qui lui a été demandé !

* Le moment où on voit que Tokitô ne dort pas si Kubota n'est pas là.

* Quand Tokitô décide de ne plus fuir et qu'il va aider Kubota malgré l'interdiction de celui-ci.

* Et juste après, quand Kubota se soigne tout seul. Tokitô veut l'aider, mais Kubota lui dit qu'il va se débrouiller tout seul et que de toute façon, c'est bien lui (Tokitô) qui a dit "ne me touche pas". Tokitô est vexé, mais il ne dit rien.

* Le jour où Tokitô voit les dossiers sur les gens morts du wild adapter. Tokitô se rend compte que sa main signifie qu'il a lui aussi été en contacte avec le WA. Tokitô réclame des explications à Kubota, qui, pour continuer à le protéger, n'a pas vraiment envie de lui en donner. Tokitô s'énerve et Kubota lui dit qu'il n'a pas envie de voir sa mort. Tokitô comprend mal le sens des paroles de Kubota. Celui-ci voulait dire qu'il ne veut pas que Tokitô meurt et Tokitô pense que Kubota ne veut plus rester avec lui pour ne pas voir le moment de sa mort. En même temps, Kubota est persuadé que s'ils restent ensemble, il (Kubota) risque de blesser ou d'être blesser (par) Tokitô. Tokitô s'énerve encore plus et crie à Kubota de ne pas regarder ailleurs, qu'il (Tokitô) est vivant et qu'il (Tokitô) VEUT que Kubota le regarde ! C'est une scène vraiment très forte en émotions !

* Tout le moment où Shôta parle du manga qu'il crée à Kubota. Il a vraiment bien cerné le personnage de Kubota et ce dernier va même jusqu'à se confier à l'enfant.

* Vers la fin du volume, Kubota, persuadé que Tokitô ne reviendra pas, erre dans les rues en pensant que tout est sombre, qu'il n'y voit rien et que ça a toujours été comme ça. Il finit par s'arrêter et s'asseoir par terre. Et là, ce qu'il pensait improbable arrive : Tokitô vient le chercher. L'auteur s'est d'ailleurs bien amusée (je pense) avec les phrases qu'ils échangent tous les deux. Tokitô tend la main à Kubota et lui dit : "dit que je suis là" (dans le sens qu'il est bien vivant) et en même temps, on peut lire cette phrase de cette façon : "dis que tu as besoin de moi". Et là, Kubota prend sa main et répond : "Il semblerait que tu es bien là/que j'ai besoin de toi".

Heu... je n'ai pas dit que j'allais essayer de sélectionner ? Hé bien croyez-le ou non, c'est ce que j'ai fait ! Mais j'aime trooop ce volume !

 

Pour finir, je tiens à vous signaler que cette série sort en anglais. C'est toujours plus simple pour la plupart, à comprendre que le japonais. Pour l'instant, aucun éditeur français ne semble s'être vraiment intéressé à cette série, mais je pense que ça viendra ^_^

En bref, ceci est une très bonne série qui allie plusieurs genres. De l'enquête, car nous cherchons tous à savoir ce qui est arrivé à Tokitô et nous voulons percer le mystère du wild adapter ; de la baston... l'auteur ne fait pas dans la dentelle et une amitié très ambiguë entre nos deux personnages principaux. Vraiment une bonne histoire, avec des informations données au compte-goutte, mais qui viennent tout de même au fur et à mesure.

 

 

Fiche japonaise   

Fiche anglaise

TITRE

Wild Adapter

TITRE

Wild Adapter

AUTEUR

Kazuya Minekura

AUTEUR

/

EDITEUR

Chara (comics special)

EDITEUR

Tokyo Pop

NOMBRE DE VOLUMES PARUS

6

NOMBRE DE VOLUMES PARUS

4

ETAT

Série en cours

ETAT

Série en cours

NOMBRE DE VOLUMES PREVUS

Aucune idée... 7, je pense

NOMBRE DE VOLUMES PREVUS

/

Fiche française   

 
TITRE

/

AUTEUR

/

EDITEUR

/

NOMBRE DE VOLUMES PARUS

/

ETAT

/

NOMBRE DE VOLUMES PREVUS

/

 

Histoire de cette page : 02 septembre : fin de la présentation
02 mars : changement du nombre de volumes parus au Japon et au Etats Unis
                                         

 

Cette présentation de manga vous a plu ? Vous avez une question ? Ou simplement envie de me dire que j'ai fait du bon boulot (mdrrr !!!), que vous avez maintenant envie de lire la série, ou n'importe quoi d'autre... le petit formulaire est là pour ça, alors n'hésitez pas ^_^

Vous n'êtes pas obligé de remplir tous les champs, mais sachez que sans votre adresse e-mail, je ne pourrai pas vous répondre ^_~
 

Lorsque vous cliquerez sur "envoyer", veuillez attendre, vous allez être automatiquement redirigé ici au bout de 5 secondes. Par contre, vous verrez de nouveau ce que vous avez écrit, mais si sur la page précédente c'était noté "Envoi de mail réussi.", c'est que c'est tout bon, vous pouvez continuer à surfer tranquillement, j'aurai votre message ^_^

FORMULAIRE

Votre nom :

Votre prenom :

Votre e-mail :

Votre message :

 

 

 

Retour à la page principale "en bref"

 

Retour à la page d'accueil